Direction scientifique
Transfert de connaissances vers l'industrie

Les Post-Docs par thème

Développement d'un algorithme de traitement d'images dédié à l'analyse d'acquisitions en microscopie défocalisée de culture cellulaires

Département Microtechnologies pour la Biologie et la Santé (LETI)

Laboratoire Imagerie et Systèmes d'Acquisition

Ingénieur-Docteur

01-09-2018

PsD-DRT-18-0089

cedric.allier@cea.fr

Au CEA-Leti, nous avons validé une plateforme de vidéo-microscopie sans lentille vidéo en enregistrant des milliers d'heures de cultures cellulaires. Et nous avons développé différents algorithmes pour étudier les fonctions cellulaires majeures, à savoir l'adhésion, la motilité, la division cellulaire et la mort cellulaire. Le sujet de recherche du post-doctorant portera sur l'analyse des jeux de données produits par vidéo-microscopie sans lentille. L'objectif sera d'étudier un algorithme temps-réel de suivi de trajectoires des cellules pour suivre chaque cellule et pour tracer différents événements de la cellule en fonction du temps. Les recherches porteront donc sur des algorithmes de segmentation et de suivi de trajectoires qui devront dépasser les performances des algorithmes de l'état de l'art du domaine. En particulier, les algorithmes devront obtenir des performances supérieures en termes de mesures biologiques et d'utilisabilité. Cela nous permettra de surpasser la méthodologie de pointe qui est optimisée pour les performances intrinsèques des algorithmes de suivi cellulaire et de segmentation cellulaire, mais échoue à extraire les caractéristiques biologiques importantes (durée du cycle cellulaire, lignage cellulaire, etc.). Dans ce but, les algorithmes étudiés devront tenir compte du contenu spatio-temporel dans sa globalité et des algorithmes de classification des cellules par apprentissage (single vector machine, deep learning, etc.). Ce sujet s'adresse à des personnes ayant réalisé un doctorat en traitement d'image. Des connaissances dans le domaine de la microscopie appliquée à la biologie seraient appréciées.

Développement de panneaux solaires flexibles pour applications spatiales

Département des Technologies Solaires (LITEN)

Science des matériaux, polymères et mécanique

01-10-2017

PsD-DRT-17-0097

mathieu.baudrit@cea.fr

Les panneaux solaires utilisés conventionnellement pour alimenter en énergies les satellites sont encombrants et reliées entre eux par de lourdes pièces mécaniques. Plus légers et plus compacts, les panneaux solaires flexibles consistent en une peau souple servant de support aux cellules solaires qui transforment la lumière en électricité. Etant flexibles, les panneaux solaires pourraient s'enrouler ou se plier, sans l'aide de moteurs, les rendant ainsi moins lourds et coûteux que les panneaux solaires conventionnels. D'un autre côté, le secteur des satellites est en train de migrer d'une configuration mono satellitaire à une configuration de constellation de satellites. Ces dernières années, le besoin de production de masse de satellites légers s'est accru. Les fabricants de panneaux solaires sont mis à l'épreuve sur leur capacité à affronter ces nouveaux besoins en termes de capacité de production et d'adaptabilité de leurs lignes de production. C'est exactement sur ces points que le photovoltaïque spatial peut apprendre du photovoltaïque terrestre. Pour affronter ces nouveaux défis, le Liten a commencé à travailler sur ces sujets il y a plus de deux ans. Dans le cadre de ce post-doc, nous proposons de développer une architecture innovante de panneau solaire flexible en utilisant des procédés de fabrication à fort potentiel industriel. Nous cherchons pour cela un candidat avec une forte expérience dans le domaine des polymères et de leur mise en ?uvre, avec aussi une expérience en mécanique. Toute expérience antérieure dans le photovoltaïque sera avantageusement considérée.

Optimisation systémique et jumeau numérique fonctionnel

Département Ingénierie Logiciels et Systèmes (LIST)

Labo. ingénierie des langages exécutables et optimisation

Doctorat en optimisation

01-10-2018

PsD-DRT-18-0098

arnaud.cuccuru@cea.fr

Les contraintes économiques actuelles dans le domaine industriel se resserrent, ce qui entraîne une compétitivité accrue et un besoin de produire mieux et plus rapidement. L'optimisation des processus de production et leur conception sont donc au centre des réflexions sur l'Usine du Futur. Les besoins d'optimisation sont importants et couvrent divers domaines allant de la conception et la logistique aux processus, dans le but de réduire les délais et les coûts tout en maintenant ou même en augmentant la qualité et la personnalisation des produits et services. Les outils d'optimisation et de simulation ont besoin d'une vision globale des systèmes étudiés, qui peuvent être fournis par ce qu'on appelle un Jumeau Numérique Fonctionnel de l'usine/du chantier. L'approche d'Ingénierie Dirigée par les Modèles (IDM) permet aux ingénieurs de concevoir un tel Jumeau et de l'interconnecter avec des modèles numériques (équations, modèles 3D ...), permettant de valider et/ou d'optimiser le fonctionnement global du système grâce à un Jumeau Numérique complet. Le but de ce Post-Doc est d'étudier et de développer un cadre générique et configurable pour l'optimisation des processus (ordonnancement, dimensionnement ...) autour de l'outil IDM Papyrus et de son simulateur. Un langage exécutable, dédié à la description du Jumeau Numérique, a été implémenté dans Papyrus, et des premiers projets industriels d'optimisation ont été réalisés. Il s'agit lors de ce Post-Doc de proposer un cadre générique reposant sur la simulation pour résoudre des problèmes d'optimisation de l'usine ou du chantier. L'objectif est également de faire évoluer l'environnement d'aide à la décision existant dans Papyrus sur la base de résultats d'optimisations et de simulations. Le candidat devra assurer une veille technologique sur les thématiques d'optimisation de processus dans le cadre de l'industrie du futur et organiser et animer la thématique d'optimisation dans le laboratoire.

Mise en place d'une plateforme d'apprentissage par démonstration adaptée au cas industriel

DPLOIRE (CTReg)

Autre

Informatique, Robotique

01-10-2018

PsD-DRT-18-0112

guillaume.hamon@cea.fr

Ce projet a pour objectif de développer un démonstrateur intégrant les technologies à l'état de l'art et le tester sur un cas d'usage représentatif du monde industriel. Ce projet s'inscrit dans la grappe globale d'apprentissage par démonstration. Le démonstrateur sera constitué d'un bras robotique / cobotique couplé à un/des capteurs d'acquisition (type RGBD). Ce dispositif sera positionné dans un espace constitué d'un rack / étagère contenant des objets/pièces de formes et qualités diverses (matières, densités, couleurs ?) en face duquel sera disposé un prototype de convoyeur typique d'installations industrielles. L'archétype de tâche à réaliser par le démonstrateur sera de type « pick and place » où un objet devra être récupéré en étagère puis disposé sur le convoyeur. Ce type de démonstrateur sera plus proche des conditions réelles d'utilisation que les exemples « jouets » utilisés dans le domaine académique. Ce démonstrateur se focalisera dans un premier temps sur l'opérabilité à court terme basée sur des briques à l'état de l'art de la technologie tant matérielle que logicielle, pour un cas d'usage représentatif du monde industriel. Il sera donc moins basé sur la modification ou l'évolution des algorithmes utilisés que sur l'adaptation des paramètres, l'ajout de connaissances a priori dépendantes du contexte permettant de réduire l'espace d'entrée, etc.

Développement de microaiguiles à base d'hydrogels activables photothermiquement pour la délivrance d'insuline

Département Nord Pas De Calais

Docteur en chimie des polymères

01-11-2018

PsD-DRT-18-0113

severine.vignoud@cea.fr

Les microaiguilles offrent une solution très prometteuse pour surmonter la barrière que la peau crée pour délivrer de petites molécules ainsi que des agents thérapeutiques macromoléculaires. La délivrance de médicaments à partir de matrices MN est basée sur la dissolution des micro-aiguilles une fois insérées dans la peau. Cette technologie a ses limites notamment pour les maladies nécessitant des médicaments qui doivent être dosés par intermittence à la demande et sur une plus longue période de temps. Pour résoudre ce problème, un système de matrice MN sensible aux stimulis pour la livraison à la demande sera développé dans ce projet. Il est basé sur la formation de réseaux MN à base d'hydrogel imprégné d'oxyde de graphène (rGO). Le choix de MNG chargé de rGO est basé sur son absorption de lumière élevée dans la région du proche infrarouge et sur ses excellentes propriétés photothermiques, convertissant la lumière absorbée en chaleur. Pour valider la preuve de concept de l'administration de médicaments à la demande, l'insuline sera intégrée dans la MN et sa libération lors de l'activation de la lumière explorée. Après avoir exploré les propriétés physico-chimiques et mécaniques du nouveau réseau MN, l'accent sera mis sur l'administration transdermique d'insuline à des souris diabétiques. Cette partie du travail sera réalisée en étroite collaboration avec l'Institut européen du génomique pour le diabète (EGID FR 3508), l'une des premières et des seules institutions dédiées à la recherche sur le diabète.

Monitoring global pour éoliennes offshore par méthodes de mesure bas coût et à déploiement simplifié

DPLOIRE (CTReg)

Autre

Doctorat Mathématiques Appliquées; Optimisation; Informatique

01-10-2018

PsD-DRT-18-0115

anthony.mouraud@cea.fr

Ce projet fait suite à des travaux antérieurs focalisés sur l'instrumentation d'une éolienne on-shore avec un réseau de capteurs inertiel dont les réponses permettent la détection de modes de vibration propres à l'éolienne, en particulier du mat ainsi que le suivi en temps réel de ces réponses. Les objectifs de ce projet sont multiples : porter ces travaux sur des éoliennes offshore; rechercher les signatures dans des bandes de fréquences plus larges; étudier la réponse des bases offshore et de leurs ancrages. L'un des enjeux est notamment de parvenir à retrouver les signatures des éléments tournants (pales) sans instrumentation directe. Instrumenter ces éléments est en effet plus coûteux et plus impactant sur la structure. En outre la technologie de capteurs sera adaptée au suivi du cycle de vie en fatigue des structures filaires en mouvement (câble de raccordement électrique dynamique et ancrage) dans le cas d'une éolienne off-shore. L'objectif final vise à proposer une méthode globale de suivi de la santé d'une éolienne off-shore.

34 (Page 5 sur 6)
first   previous  2 - 3 - 4 - 5 - 6  next   last
--> Voir toutes nos offres