Direction scientifique
Transfert de connaissances vers l'industrie

Les Post-Docs par thème

Application de l'ingénierie des ontologies et des connaissances à l'ingénierie de systèmes complexes

Département Ingénierie Logiciels et Systèmes (LIST)

Labo. ingénierie des langages exécutables et optimisation

PhD in Knowledge engineering, Software Engineering, System Engineering

01-06-2019

PsD-DRT-19-0088

flroian.noyrit@cea.fr

L'ingénierie système basée sur les modèles repose sur l'utilisation de diverses descriptions formelles du système pour effectuer des prévisions, des analyses, des automatisations, des simulations, etc. Cependant, ces descriptions sont principalement réparties dans des silos hétérogènes. L'analyse et l'exploitation de l'information sont confinées à leurs silos et manquent ainsi la vue d'ensemble. Les informations et idées transversales restent cachées. Pour résoudre ce problème, les ontologies et les techniques d'ingénierie des connaissances offrent des solutions souhaitables reconnues par les travaux universitaires. Ces techniques et paradigmes aident notamment à donner accès à un jumeau numérique complet du système grâce à leurs capacités de fédération, à donner un sens à l'information en l'intégrant aux connaissances formelles existantes et à explorer et découvrir des incohérences grâce aux capacités de raisonnement. L'objectif de ce travail sera de proposer une approche donnant accès à un jumeau numérique complet fédéré avec les technologies d'ingénierie de la connaissance. Les opportunités et les limites de l'approche seront évaluées sur des cas d'utilisation industrielle.

Télécharger l'offre (.zip)

Développement d'un algorithme de traitement d'images dédié à l'analyse d'acquisitions en microscopie défocalisée de culture cellulaires

Département Microtechnologies pour la Biologie et la Santé (LETI)

Laboratoire Imagerie et Systèmes d'Acquisition

Ingénieur-Docteur

01-09-2018

PsD-DRT-18-0089

cedric.allier@cea.fr

Au CEA-Leti, nous avons validé une plateforme de vidéo-microscopie sans lentille vidéo en enregistrant des milliers d'heures de cultures cellulaires. Et nous avons développé différents algorithmes pour étudier les fonctions cellulaires majeures, à savoir l'adhésion, la motilité, la division cellulaire et la mort cellulaire. Le sujet de recherche du post-doctorant portera sur l'analyse des jeux de données produits par vidéo-microscopie sans lentille. L'objectif sera d'étudier un algorithme temps-réel de suivi de trajectoires des cellules pour suivre chaque cellule et pour tracer différents événements de la cellule en fonction du temps. Les recherches porteront donc sur des algorithmes de segmentation et de suivi de trajectoires qui devront dépasser les performances des algorithmes de l'état de l'art du domaine. En particulier, les algorithmes devront obtenir des performances supérieures en termes de mesures biologiques et d'utilisabilité. Cela nous permettra de surpasser la méthodologie de pointe qui est optimisée pour les performances intrinsèques des algorithmes de suivi cellulaire et de segmentation cellulaire, mais échoue à extraire les caractéristiques biologiques importantes (durée du cycle cellulaire, lignage cellulaire, etc.). Dans ce but, les algorithmes étudiés devront tenir compte du contenu spatio-temporel dans sa globalité et des algorithmes de classification des cellules par apprentissage (single vector machine, deep learning, etc.). Ce sujet s'adresse à des personnes ayant réalisé un doctorat en traitement d'image. Des connaissances dans le domaine de la microscopie appliquée à la biologie seraient appréciées.

Télécharger l'offre (.zip)

Caractérisation des radionucléides émetteurs X ? Application à la dosimétrie en réacteur

Département Métrologie Instrumentation et Information (LIST)

Laboratoire de Métrologie de l'Activité

Doctorat - Physique nucléaire ou atomique - Instrumentation

01-09-2019

PsD-DRT-19-0090

marie-christine.lepy@cea.fr

La mesure d'activité des radionucléides émetteurs X, dans la gamme d'énergie inférieure à 100 keV, rencontre plusieurs difficultés qui limitent la précision du résultat. Parmi celles-ci, il faut citer la difficulté d'étalonner le rendement des détecteur et, de façon générale, les incertitudes importantes associées aux intensités d'émission X. De plus, les effets d'auto-absorption du rayonnement X dans les sources étalons ou les échantillons entraînent des corrections importantes qu'il importe de maitriser. Parmi les applications importantes de la mesure des émetteurs X, la dosimétrie en réacteur, qui permet de déterminer la fluence neutronique reçue pendant une irradiation et d'en caractériser le spectre, s'appuie sur l'analyse de l'activité de dosimètres irradiés. Ceux-ci sont constitués de métaux purs ou d'alliages de compositions parfaitement connues dont certains isotopes font l'objet de réactions d'activation ou de fission sous l'effet des neutrons. Par exemple, les réactions 93Nb(n,n')93Nbm et 103Rh(n,n')103Rhm sont de première importance pour la dosimétrie en réacteur et s'avèrent particulièrement intéressantes pour caractériser les flux de neutrons autour de 1 MeV. Le travail proposé fait suite à une thèse qui a mis en évidence plusieurs pistes d'amélioration pour la mesure des dosimètres et qu'il faudra mettre en ?uvre, parmi lesquelles : - amélioration des données d'émission X de radionucléides utilisé en standard pour l'étalonnage (133Ba, 152Eu, etc.) afin d'établir un jeu cohérent de données ; - validation de coefficients correctifs dus à la présence d'impuretés lors de l'irradiation des dosimètres ; - évaluation et publication du schéma de désintégration de 103Pd et 103mRh ; - mise en ?uvre d'une nouvelle méthode d'étalonnage en rendement en utilisant un rayonnement monochromatique.

Télécharger l'offre (.zip)

Post-doc réseau magnétomètres à pompage optique

Département Systèmes (LETI)

Laboratoire Capteurs Haute Performance

Doctorat en physique

01-10-2019

PsD-DRT-19-0093

agustin.palacioslaloy@cea.fr

L'objet du post-doctorat est de contribuer au développement des réseaux magnétomètres à pompage optique de l'hélium, pour la magnétoencéphalographie (MEG) et la magnéto cardiographie (MCG). Il s'agira de mener un travail à la fois théorique et expérimental visant à améliorer un premier prototype d'imageur magnétique médical, basé sur des magnétomètres à pompage optique. Cette technologie est dérivée d'un produit développé pour des applications spatiales, et mise en ?uvre sur des satellites actuellement en orbite. Ces travaux visent à apporter cette technologie au marché de l'imagerie médicale, à travers la création d'une start-up du CEA-Leti. Ce travail s'effectuera dans une équipe pluridisciplinaire, composée de chercheurs, ingénieurs expérimentés, ainsi que d'étudiants en thèse ou post-doctorat, spécialisés dans les domaines de l'optique/laser, instrumentation magnétique et électronique (il y a 3 postes ouverts). Ce travail s'appuiera également sur des collaborations avec des équipes de recherche médicale en neurologie/cardiologie. En particulier, le candidat devra participer à des campagnes de mesures en milieu hospitalier, en partenariat avec des médecins et des ingénieurs médicaux. L'objet de ces mesures est de conduire le candidat à proposer et à mettre en ?uvre des améliorations sur le prototype d'imageur magnétique utilisé pour les mesures.

Télécharger l'offre (.zip)

Acquisition comprimée pour l'imagerie ultrasonore : développement de méthodes et réalisation d'un prototype de capteur

Département Imagerie Simulation pour le Contrôle (LIST)

Laboratoire Méthodes CND

Thèse dans un moins l'un des sujet suivant: Méthodes ultrasonores, acoustiques, imagerie ou traitement du signal avancé, méthodes parcimonieuses et acquisition comprimée

01-01-2020

PsD-DRT-19-0099

olivier.mesnil@cea.fr

En contrôle non destructif ultrasonore, les capteurs multiéléments permettent d'inspecter les structures pour assurer la sécurité des sites et des installations. Le nombre d'éléments formant un capteur est aujourd'hui le facteur dimensionnant la méthode de contrôle : son efficacité et sa rapidité de scan mais aussi le coût et le volume de l'instrument. Ce projet vise à développer un prototype de capteur multiélément avec un nombre réduit d'éléments, mais sans détériorer la qualité de l'imagerie par rapport aux instruments existants. Pour ce faire, l'acquisition comprimée (en anglais Compressed Sensing ou CS), théorie récente de traitement de signal permettant d'outrepasser les contraintes d'échantillonnage classique et de reconstruire des signaux à partir de mesures fortement sous-échantillonnées, sera utilisée. Ainsi, le processus de mesure ultrasonore devra être entièrement repensé pour répondre aux conditions d'application du CS, en particulier l'incohérence et la parcimonie des mesures. Les résultats attendus de ce projet sont une réduction d'un facteur jusqu'à 5 du nombre d'éléments d'un capteur, ce qui constituerait une véritable révolution dans le domaine du contrôle, avec des applications directes dans la plupart des secteurs industriels. Ce projet implique les entités suivantes du CEA Saclay: le Département d'Imagerie et de Simulation pour le Contrôle pour les aspects contrôle et capteur ultrasons ainsi que les laboratoires Neurospin et Cosmostat apportant leurs expertises dans le domaine de l'acquisition comprimée, principalement appliquée dans les domaines de l'imagerie médicale et de l'astrophysique respectivement. La collaboration de ces trois laboratoires, chacun parmi les leaders mondiaux dans leurs domaines respectifs, garantira la création d'une nouvelle famille de capteurs plus performants.

Télécharger l'offre (.zip)

Nanophotonique appliquée à la détection biomoléculaire ultrasensible

Département Microtechnologies pour la Biologie et la Santé (LETI)

Laboratoire Chimie des Matériaux et des Interfaces

nanophysique

01-02-2020

PsD-DRT-19-0104

olivier.constantin@cea.fr

Ce projet propose de développer un réseau de détecteurs ultrasensibles et spécifiques, basés sur des photodétecteurs à nanofils pour viser la détection de molécule unique (SMD) et des applications d'analyse biologique impliquant un protocole sans amplification. Les réseaux de nanofils ont le potentiel d'améliorer la limite de détection de brins d'ADN fonctionnalisés avec des marqueurs à quantum dots, sans besoin d'amplification. Ils sont compatibles CMOS et permettront une intégration ultra compacte. Grâce à leur réponse rapide et à la possibilité de créer des réseaux denses sur de grandes surfaces, les réseaux de photodétecteurs à nanofils constituent donc une approche intéressante pour détecter des événements rares (SMD). La géométrie des nanofils constitue une approche intéressante pour optimiser le compromis vitesse-réponse. Le premier objectif de ce projet sera d'explorer les mécanismes physiques qui déterminent la performance des photodétecteurs à nanofils semi-conducteurs au niveau d'un seul nanofil, puis d'un réseau de photodétecteurs à nanofils. La biofonctionnalisation de ce réseau et son hybridation avec des brins d'ADN marqués seront explorées.

Télécharger l'offre (.zip)

30 (Page 4 sur 5)
first   previous  1 - 2 - 3 - 4 - 5  next   last
-->

Voir toutes nos offres