Direction scientifique
Transfert de connaissances vers l'industrie

Nos Thèses par thème

Sciences pour l'ingénieur >> Chimie physique et électrochimie
2 proposition(s).

Développement d'un outil embarqué de détection des ovulations pour améliorer la conduite de la reproduction dans les systèmes d'élevage bovins herbagers

Département Microtechnologies pour la Biologie et la Santé (LETI)

Laboratoire Chimie des Matériaux et des Interfaces

Master 2 de physique, physico-chimie et/ou matériaux

01-02-2018

SL-DRT-18-0558

pascal.mailley@cea.fr

Le sujet de thèse s'inscrit dans un projet collaboratif plus large, SmartRepro (CEA-INRA), visant à développer un outil automatique de détection des ?strus se rapprochant de la méthode de référence de détection des ovulations basée sur le dosage des hormones de la reproduction (progestérone et ?stradiol). L'originalité du projet est de mettre au point un dispositif embarqué contenant un système de prélèvement de fluide biologique capable de réaliser ces dosages en temps réel et de générer une alerte à l'éleveur quelques heures avant l'occurrence d'une ovulation. L'objectif de la thèse se focalise sur le développement de l'outil de prélèvement sous-cutané résidant dans un réseau de microaiguilles connectées à un dispositif microfluidique activé par une pompe fluidique. L'implantation du réseau est envisagée pour la durée d'un cycle ovarien et donc devra conserver son efficacité sur une période proche de 1 mois. Pour cela des solutions permettant d'éviter tous phénomènes inflammatoires, susceptibles d'entrainer l'encapsulation des microaiguilles, et de biofouling seront développées afin de pouvoir mener des essais sur animal. En préambule, à ce développement technique, le doctorant participera à des expérimentations avec le partenaire INRA afin d'appréhender plus complètement la problématique de terrain et de déterminer la zone d'application du dispositif de prélèvement fixant ainsi son cahier des charges primaire. La thèse permettra de développer la preuve du concept des microaiguilles pour le prélèvement des fluides interstitiels sur un cycle ovarien et comporte 5 étapes allant du design des microaiguilles aux essais sur animal. Pour cette thèse, nous recherchons un ingénieur physicien ayant de bonnes bases de microfluidique capable de travaillé dans un environnement pluridisciplinaire (microfluidique, dispositifs biomédicaux, biomatériaux, expérimentation animale). Une formation complémentaire en biomédical est un plus.

Télécharger l'offre (.zip)

Matériaux poreux 3D pour l'élaboration de bioréacteurs fluidiques séquentiels

Département Nord Pas De Calais

Matériaux poreux, électrochimie

01-10-2018

SL-DRT-18-1018

frederic.revol-cavalier@cea.fr

Les matériaux poreux volumiques sont couramment utilisés pour leurs propriétés structurelles leur permettant d'afficher un rapport surface/volume exceptionnel. Cette propriété autorise des échanges rapides entre le fluide à traiter et la surface du poreux. De plus si le poreux est déformable, (comprimable, étirable?), cette propriété permet, par réduction ou augmentation de son volume, la gestion du remplissage et de l'extraction du fluide à traiter. Ces structures poreuses déformables représentent une nouvelle classe de matériau extrêmement intéressante pour la réalisation de bioréacteurs électrochimiques. En effet, la porosité interne peut être utilisée pour le confinement d'entités biologiques (cellules ou enzymes), transformant chaque pore en un réacteur unitaire. L'adjonction d'un caractère conducteur électronique au poreux permettrait d'utiliser ces matériaux comme électrode volumique. Cette thèse s'attache donc à développer des matériaux poreux conducteurs biocompatibles et déformables en vue de l'élaboration de bioréacteurs cellulaires ou enzymatiques. L'intérêt de ces structures nouvelles réside dans le suivi in situ des cultures cellulaires ou dans l'élaboration de biocapteurs bioélectrochimiques hautement sensibles. Le travail de thèse s'attachera à l'élaboration des poreux conducteurs, à leur fonctionnalisation par des entités biologiques et à la caractérisation des bioréacteurs ainsi élaborés. Le candidat recherché devra présenter un cursus axé autour des matériaux poreux et de l'électrochimie. Une sensibilisation à la microfluidique, à la chimie de surface et /ou à la biologie sera un plus.

Télécharger l'offre (.zip)

Voir toutes nos offres