Direction scientifique
Transfert de connaissances vers l'industrie

Programme de stages

Sciences du climat et de l'environnement >> Sciences du climat et de l'environnement
3 proposition(s).

Stage environnement urbain H/F

DTS

Sciences du climat et de l'environnement - Sciences du climat et de l'environnement

6 mois

8128

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : blaise.raybaud@cea.fr

  L’intégration des modules photovoltaïques (PV) aux bâtiments en zone urbaine dense doit aujourd’hui concilier performance énergétique et confort esthétique, tout en limitant les contraintes thermiques imposées sur le bâtiment receveur du module. Une meilleure compréhension des échanges radiatifs entre bâtiments apparaît donc aujourd’hui comme un facteur clé dans l’optimisation de l’intégration des modules PV en milieux urbains denses. Plusieurs méthodes numériques permettent de simuler ces échanges radiatifs en milieu urbain, mais la validation des flux radiatifs incident en chaque point de la zone urbaine reste compliquée. L’objectif du stage est donc de développer une maquette de canyon urbain permettant de confronter les études expérimentales et numériques, puis de mener une campagne expérimentale qui permettra de valider la pertinence des modèles numériques. Enfin, il faudra participer à leur développement dans le but de les affiner. Pour postuler, merci d'envoyer CV + LM à : blaise.raybaud@cea.fr

Stage de fin d'étude conception de systèmes hydrogène en environnement marin

DPLOIRE

Sciences du climat et de l'environnement - Sciences du climat et de l'environnement

Nantes

Grand Ouest

6 mois

7581

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : Clement.Retiere@cea.fr

Le fonctionnement et la longévité des piles à combustible sont fortement impactés par des atmosphères dites sévères (pollution atmosphérique et environnement marin). Une évolution de la plateforme « système énergétique » du site de Nantes est en cours. Celle-ci permettra à terme de qualifier des systèmes de piles à combustible et/ou d’électrolyseur complets en milieu sévère. Dans le contexte de cette évolution, vous serez en charge de l’étude d’architectures de systèmes de pile à combustible et d’électrolyseur de forte puissance (jusqu’à 500kW) afin d’identifier les parties de ces systèmes présentant une sensibilité particulière aux atmosphères marines corrosives. En s’appuyant sur l’état de l’art, vous proposerez un ensemble de mesures de protection (filtre ou autre) pour préserver ces éléments. Les efficacités de ces différentes mesures de protection pourront être qualifiées et validées par l’expérimentation. Pour cela, vous définirez et mettrez en place un protocole expérimental s’appuyant sur les moyens de simulations d’environnements sévères disponible (brouillard salin, banc aéraulique environnement sévère).

Développement d'un modèle de corrosion atmosphérique. Cas du couplage galvanique

DPLOIRE

Sciences du climat et de l'environnement - Sciences du climat et de l'environnement

Nantes

Grand Ouest

6 mois

7580

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : Paul.Buttin@cea.fr

Ce stage s’inscrit dans le développement de l’activité marinisation des systèmes industriels de la PRTT Grand Ouest. Des enceintes climatiques et de brouillard salin permettent de faire des essais de vieillissement en milieu agressif sur des pièces de grandes dimensions. Afin d’appuyer ces analyses de durabilité, la PRTT souhaite lancer une activité de modélisation pour la corrosion atmosphérique. Les phénomènes de corrosion atmosphérique ont la particularité de se réaliser sous un film fin d’eau en surface des matériaux. L’épaisseur du film varie en fonction des conditions environnementales et de la pollution de surface. Dans une simulation par éléments finis, la différence d’échelle entre la taille d’une pièce et la taille du film d’eau ne permet pas un maillage efficace de l’ensemble. L’objectif de ce stage est de développer un modèle de corrosion atmosphérique en prenant en compte cette problématique de maillage. Le travail commencera par une étude bibliographique afin de poser les équations physiques et de voir les solutions qui existent déjà pour ce problème. Les paramètres d’entrés des matériaux modélisés pourront être tirés de la littérature ou des expériences en cours dans le laboratoire. La résolution des équations par éléments finis se fera à l’aide du logiciel COMSOL.

Voir toutes nos offres