Direction scientifique
Transfert de connaissances vers l'industrie

Programme de stages

Mathématiques >> Mathématiques appliquées
7 proposition(s).

Analyse en ligne de la conformité à des lois de probabilités

LIST/DILS/LISE

Mathématiques - Mathématiques appliquées

Saclay

Région parisienne (91)

4

Ingénieur/Master

3377554

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : nicolas.rapin@cea.fr

Le stage est lié à l'outil de monitoring de propriétés ARTiMon développé dans le laboratoire. Cet outil surveille, lors de l'exécution d'un système, que des invariants exprimés dans une logique temporelle temporisée restent valides. Le but est essentiellement de valider le comportement temps-réel d'un système ou d'un processus. Le fonctionnement d'ARTiMon consiste essentiellement à transformer ces invariants en des fonctions temporelles continues par morceaux qui sont calculées dynamiquement. Dans le cadre de projets industriels en cours sont apparues d'autres demandes sur un autre type de propriétés, telle la validation du comportement des systèmes vis-à-vis de lois de probabilité (comme par exemple la loi exponentielle). Le but du stage est de mener une étude visant à étendre l'expressivité du langage d'ARTiMon pour pouvoir exprimer des lois de probabilité et à enrichir le moteur d'analyse afin de pouvoir vérifier en ligne si un processus ou le comportement d'un système reste conforme à la loi prescrite.

Développement d'un outil de simulation d'une centrale photovoltaïque à modules bifaciaux

DTS/S3E/LSPV

Mathématiques - Mathématiques appliquées

Grenoble

Région Rhône-Alpes (38)

4 mois a minima (6 idéalement)

Ingénieur/Master

3376611

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : herve.colin@cea.fr

Descriptif du stage :A travers un projet avec des partenaires industriels, le CEA travaille aujourd'hui très activement au développement de modules photovoltaïques bifaciaux et à la caractérisation de leurs performances (production). Dans ce contexte et afin de promouvoir cette technologie, il est indispensable de disposer d'un outil permettant d'évaluer par simulation le productible d'une centrale équipée de modules bifaciaux.Le LSPV a développé un outil permettant de simuler le comportement des centrales à modules monofaciaux. L'objectif du stage consistera donc à étendre les fonctionnalités de cet outil logiciel à la technologie bifaciale.Le stage proposé consistera d'une part à mettre en place un modèle permettant d'obtenir la courbe courant-tension (courbe I-V) d'un module bifacial et d'autre part à développer une méthode novatrice afin de déterminer l'irradiance qui illumine la face arrière du panneau.En lien avec le projet industriel, des validations des modèles développés seront effectuées au regard de données expérimentales acquises aussi bien avec des équipements de laboratoire (flash-tests) qu'à travers un démonstrateur instrumenté à cet effet et implanté sur le site du CEA à l'INES. Tâches attendues requises :- Bibliographie et état de l'art- Suivi de l'expérimentation et prétraitement des mesures- Analyse/traitement des données expérimentales- Développement d'un modèle physique de production et validation- Développement d'un code de modélisation/simulation de systèmes

Réflectométrie pour le SHM de structures – étude de faisabilité

DACLE/SCCI/LFIC

Mathématiques - Mathématiques appliquées

Saclay

Région parisienne (91)

6 mois

Ingénieur/Master

3373833

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : jaume.benoit@cea.fr

Les méthodes par réflectométrie sont aujourd'hui bien introduites dans le diagnostic de réseaux filaires. Ces méthodes basées sur l'injection d'une forme d'onde et de la mesure de l'onde réfléchie permettent de détecter, caractériser et localiser un ou plusieurs défauts (franc ou non-franc). La réflectométrie n'a cependant été que très peu appliquée à des structures d'ordre supérieur (2D et 3D). Les méthodes par réflectométrie sont complexes à mettre en œuvre sur de tels systèmes faute d'une modélisation, même empirique, suffisamment représentative. Notamment pour répondre aux besoins de nos partenaires industriels, notre équipe développe actuellement cette thématique. Le sujet de stage consiste à apporter une preuve de faisabilité ou preuve de concept sur des cas simples. L'objectif est de parvenir à détecter un défaut structurel, de le localiser et idéalement de le caractériser. Dans un premier temps, ces travaux s'effectueront via de la modélisation et des simulations et seront suivis d'expérimentation. Par la suite le candidat se devra d'étudier les moyens d'améliorer la qualité et la fiabilité des résultats. Afin de mener à bien ces objectifs le candidat sera intégré au sein du Laboratoire de Fiabilité et Intégration Capteur (LFIC) du CEA LIST. Il effectuera ses travaux en collaboration avec une équipe leader de son domaine, dont les champs d'expertise couvrent les domaines de la réflectométrie et du traitement du signal. Le candidat devra savoir concilier recherche théorique et appliquée, montrer un intérêt pour l'innovation technologique, et avoir le gout du travail en équipe. Ces travaux pourront donner suite à une thèse selon les résultats obtenus et la motivation du candidat.

Optimisation du partitionnement de circuits pour des plateformes multi-FPGAs.

LIST DACLE SCSN LCE

Mathématiques - Mathématiques appliquées

Saclay

Région parisienne (91)

6 MOIS

Ingénieur/Master

3361944

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : lilia.zaourar@cea.fr;francois.galea@cea.fr

Afin de réduire le temps de vérification lors de la conception de systèmes sur puce (SoC), le prototypage sur FPGA est couramment utilisé. En général, la taille du SoC à vérifier dépasse la capacité logique d'un FPGA. Afin de résoudre cette limitation, il est nécessaire de partitionner le SoC entre plusieurs FPGA puis de router les signaux logiques en utilisant les ressources matérielles des FPGA. De nos jours, l'automatisation du partitionnement inter-FPGA présente un défi technique important. Le but est de découper efficacement le SoC en plusieurs parties en réduisant les communications entre elles et la longueur des chemins logiques traversant différentes parties. De plus, il faut tenir compte du nombre limité de ressources internes de chaque FPGA, essayer de réduire le nombre de signaux entrants et sortants de chaque partie, et diminuer la longueur des chemins traversant les FPGA. Ces objectifs sont très importants et ont une grande influence sur les performances du SoC que l'on veut prototyper.    Le candidat devra  réaliser une modélisation mathématique détaillée du problème prenant en compte l'ensemble des contraintes matérielles de la plateforme multi-FPGA. Il devra également étudier des algorithmes d'optimisation pour résoudre efficacement le problème du partitionnement sur des plates-formes multi-FPGA. Enfin, la mise en œuvre d'un exemple de prototypage, le développement des algorithmes d'optimisation proposés et la validation sur une carte multi-FPGA seront effectués. Une comparaison des résultats obtenus avec les heuristiques développées en interne conclura cette étude.  

Réalisation d’un benchmarking sur l’apprentissage d’un système d’inférence floue appliqué à des données sismiques.

LIST/DM2I/LADIS

Mathématiques - Mathématiques appliquées

Saclay

Région parisienne (91)

6 mois

Ingénieur/Master

3355937

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : laurence.cornez@cea.fr

Le Commissariat à l'Energie Atomique (CEA) est un acteur européen majeur en matière de recherche, de développement et d'innovation. Cet organisme de recherche technologique intervient dans quatre grands domaines : l'énergie, les technologies pour l'information, la santé et la défense. Situé en île de France sud près du campus d'Orsay, le Laboratoire d'Intégration des Systèmes et des Technologies (LIST) vise les systèmes intelligents numériques. Dans cet institut, le LADIS (Laboratoire d'Analyse des Données et Intelligence des Systèmes) développe des solutions mathématiques et informatiques orientées pour l'utilisateur. Dans le cadre d'un travail effectué pour l'identification d'événements sismiques, nous avons mis en œuvre des systèmes experts flous. Ces systèmes sont capables de capitaliser de l'expertise humaine soit forme de règles « Si-Alors ». Dans le cas d'étude présent, l'expertise humaine n'est pas exprimée directement en langage naturel mais est « cachée » dans la labellisation des événements effectués par les experts humains. Les données utilisées pour la classification en 5 classes d'événements sismiques sont hétérogènes (date, magnitude, latitude, longitude et heure). Un premier modèle de classification a été proposé est fait appel à l'apprentissage de mélanges gaussiens. Nous aimerions comparer ce système existant à un système appris via les algorithmes ANFIS (en utilisant les composants de la toolbox Fuzzy Logic de Matlab) où les gaussiennes actuelles pourraient être remplacées par d'autres types de fonctions. Un autre logiciel FISPRO est aussi capable de réaliser de l'apprentissage, il sera aussi à comparer avec les deux autres systèmes. La comparaison portera non seulement sur les résultats en termes de bien classés mais aussi sur l'interprétation en langage naturel de la partition finale. Les travaux d'un précédent stage visant à la fusion de fonctions pourront être utilisés si nécessaire pour améliorer l'interprétabilité de la partition. Profil de candidature : bac+5 en ingénierie mathématiques, le candidat devra avoir de solides connaissances en mathématiques (avec une spécialisation en machine leraning ou logique floue), une connaissance de Matlab sera nécessaire pour utiliser la toolbox fuzzy logic. En fonction du temps restant et des résultats obtenus les travaux réalisés pourront être portés en C# afin de compléter le développement de notre progiciel ExpressIF.Informations complémentaires : durée du stage 6 mois (prévoir 2 mois de délai administratif auparavant), rémunération à partir de 700 euros en fonction du profil.

Imagerie ultrasonore en milieu dissipatif : application à la caractérisation d’une structure en polyéthylène haute densité

LIST/DISC/LIC

Mathématiques - Mathématiques appliquées

Saclay

Région parisienne (91)

6

Ingénieur/Master

3355870

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : sebastien.robert@cea.fr

Le Département Imagerie et Simulation pour le Contrôle (cf. www-list.cea.fr) est un acteur majeur de la recherche et du développement en Contrôle Non Destructif (CND). Les principaux axes de développement sont la modélisation des contrôles, le traitement et la reconstruction de données, et le développement de capteurs et de méthodes innovantes pour le contrôle par ultrasons, courants de Foucault et rayons X. Le DISC développe notamment la plate-forme de simulation CIVA (cf. www-civa.cea.fr et www.extende.com), outil d'expertise en CND qui est reconnu internationalement. Le sujet de stage porte sur le contrôle ultrasonore de matériaux en polyéthylène à haute densité. Ces matériaux sont caractérisés par une atténuation viscoélastique importante, et l'objectif est d'étudier des méthodes d'imagerie moins sensibles aux effets de cette atténuation. Les images seront issues d'acquisitions réalisées avec des capteurs multi-éléments (réseaux périodiques d'émetteurs et de récepteurs ultrasonores) associées à de nouveaux algorithmes de focalisation développés dans le cadre d'une thèse. Le stage comportera une première phase expérimentale durant laquelle des mesures seront faites sur des échantillons de différentes densités. Le travail consistera ensuite à étudier et proposer de nouveaux algorithmes en formation d'image et en traitement du signal pour limiter les effets de l'atténuation, et améliorer ainsi la caractérisation des matériaux. Le stagiaire disposera de nombreux moyens expérimentaux (capteurs divers, appareils d'acquisition multi-voies, hydrophones, bancs de contrôle…). Le post-traitement des données expérimentales sera réalisé avec Matlab, et le logiciel CIVA sera mis à disposition pour valider les résultats obtenus.Le candidat devra avoir de solides compétences en traitement du signal et de l'image (transformée de Fourier spatio-temporelle, transformée en ondelettes…), ainsi qu'en calcul matriciel (diagonalisa-tion de matrices, décomposition en valeurs singulières, transformée de Hadamard…). Ces travaux feront l'objet d'une poursuite en thèse au sein de notre département

Diagnostic hors ligne de pile à combustible PEMFC à partir des paramètres systèmes mesurés en ligne

LIST/DM2I/LADIS

Mathématiques - Mathématiques appliquées

Saclay

Région parisienne (91)

6 mois

Ingénieur/Master

3349254

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : frederic.suard@cea.fr

Résumé : L'objectif du stage consiste à analyser des données caractéristiques du fonctionnement de Pile à Combustible (PaC) pour la compréhension des défauts et du vieillissement.A partir de la base de données créée expérimentalement au CEA/LITEN à Grenoble, il s'agira de concevoir et mettre en œuvre des outils informatiques de traitement du signal et d'analyse statistique en respectant les conditions et les contraintes liées à l'application. Sujet : Dans le domaine du stockage/conversion de l'énergie électrique, les piles à combustible (PaC) basse température (PEMFC) présentent des avantages indéniables pour faire partie du mixte énergétique décarbonné. En particulier, l'intérêt des PaC pour les applications transports sont très fortes, que ce soit en termes de densité de puissance et d'énergie, et également de durée de vie par rapport aux batteries.Néanmoins, les conditions de fonctionnement de la pile (température, hygrométrie, courant, pression) et les conditions d'utilisation (arrêt/démarrage, pics de puissance, stand-by, puissance nominale) influent sur les conditions locales du cœur de pile et donc sur les dégradations réversibles et irréversibles,. Ainsi, les paramètres global du système (hygrométrie des gaz, température et courant, tensions des cellules, pression) nécessitent des mesures en permanence afin de diagnostiquer des dysfonctionnements possibles de la PaC et ainsi d'adapter la commande du système pour minimiser ces effets. L'objectif du stage consiste à proposer de nouvelles méthodes de diagnostic afin de pouvoir non seulement de détecter les défauts potentiels en temps réel, mais également de classer la nature des défauts détectés afin de faire parvenir au système de gestion embarqué la nature exacte du dysfonctionnement. Les méthodes envisagées dans le cadre de ces travaux sont fondées sur l'analyse statistique des signaux mesurés. La finalité des travaux revient donc à extraire, à partir de la base de données expérimentale, les variables et les paramètres pertinents intervenant dans l'apparition des défauts. L'approche est ici guidée par les données, et devra donc être la plus générique possible, mais en veillant à être interprétable par un expert du domaine qui pourra ainsi comprendre et valider les interprétations issues des approches statistiques. Planning estimé Les travaux se dérouleront en deux temps : 1) Prise en main des données expérimentales2) Application et développement d'outil d'analyseLa première partie permettra de se familiariser avec le domaine en appréhendant les jeux de données et les signaux à disposition afin de comprendre le fonctionnement du système et les phénomènes observés sous-jacents. Cette prise en main permettra d'effectuer dans un deuxième temps des analyses plus approfondies afin d'extraire des indicateurs quantifiant l'état du système à partir des observations.

Voir toutes nos offres