Direction scientifique
Transfert de connaissances vers l'industrie

Programme de stages

Matériaux, physique du solide >> Matériaux, physique du solide
2 proposition(s).

Focalisation adaptative des ultrasons dans un matériau complexe par retournement temporel

DISC

Matériaux, physique du solide - Matériaux, physique du solide

Saclay

Ile de France

4 à 6 mois

Ecole d'ingénieur, Master 2

7241

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : sebastien.robert@cea.fr

Le stage comportera une étude bibliographique sur les méthodes CND et, plus particulièrement, sur l’imagerie ultrasonore et les méthodes de focalisation s’appuyant sur la technologie des traducteurs multi-éléments. Il s’agira ensuite de prendre en main un dispositif expérimental (capteur, système d’acquisition multi-voies, banc de translation motorisé) pour réaliser une série d’acquisitions sur des structures métalliques complexes (soudures anisotropes ou aciers revêtus) dont les caractéristiques géométriques et élastiques sont parfaitement connues. L’expérience consistera à focaliser de façon adaptative sur un réflecteur de la structure par retournement temporel itératif. Les signaux enregistrés seront ensuite comparés à ceux issus d’une focalisation non adaptative, c’est-à-dire pré-calculée en prenant en compte les caractéristiques de la structure. Enfin, le dernier volet du stage visera à calculer des images par rétro-propagation numérique des signaux retournés temporellement. L’objectif est d’améliorer la qualité des images dont le contraste est souvent altéré par des phénomènes de diffusion par la microstructure des soudures ou des revêtements. Le candidat devra avoir des connaissances en physique des ondes, idéalement sur la propagation des ondes dans les solides, et des compétences en traitement du signal et de l’image (codes Matlab ou Python). Ces travaux seront menés en collaboration avec un doctorant travaillant sur des méthodes d’inversion appliquées aux matériaux complexes, et l’étude sera poursuivie dans le cadre d’une future thèse au CEA-List démarrant en 2019.

Construction de réseau poreux métallique par fabrication additive et réalisation de catalyseurs

DTNM

Matériaux, physique du solide - Matériaux, physique du solide

Grenoble

Rhône-Alpes

6 mois

7124

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : vincent.faucheux@cea.fr

 Les « Liquid Organic Hydrogen Carrier » (LOHC) sont une voie pertinente de stockage de l’hydrogène sous une forme condensée et facilement distribuable. Ces liquides organiques sont des molécules insaturées qui réagissent directement avec de l’hydrogène en présence d’un catalyseur, qui peuvent ensuite être acheminées sur leur lieu d’utilisation pour y être déshydrogénées pour récupérer l’hydrogène. Le processus hydrogénation/déshydrogénation étant réversible il contribue à un développement durable sans appauvrissement des ressources. La réaction de déshydrogénation de par sa forte endothermicité apparait comme une étape limitante, nécessitant d’une part des températures relativement élevées mais aussi des catalyseurs efficaces. Améliorer les interfaces molécule LOHC/catalyseur et catalyseur/support poreux permettrait de diminuer les températures de réaction, de favoriser les transferts de chaleur et de fluides (liquide-gaz) et d’améliorer les cinétiques de déshydrogénation. Dans le cadre de ces développements de solutions catalytiques pour diverses applications telles que le traitement de l’air, la dépollution automobile et la conversion chimique pour l’énergie, le Laboratoire Eco-procédés et Environnement (L2EV) s’intéresse à ces molécules hydrogénées. En parallèle, le Laboratoire de Modélisation et Matériaux pour la Métallurgie (L3M) simule et réalise des réseaux métalliques par fabrication additive métal (fusion laser sur lit de poudres). L’association d’un catalyseur performant et d’un support catalytique optimum (porosité, conductivités électriques et thermique, état de surface, surface spécifique) pourrait permettre de diminuer l’énergie nécessaire à la réaction de déshydrogénation. A ce titre, les laboratoires proposent un stage dont le sujet consiste sur la base d’une modélisation thermo-fluidique à réaliser une structure métallique puis à déposer un catalyseur type platinoïde par un procédé en voie gazeuse (CVD, CO2 supercritique). Les performances de l’ensemble support/catalyseur seront mesurées sur un banc catalytique et des caractérisations structurales seront menées en parallèle pour permettre de valider les modèles mis en place. Le travail de stage s’effectuera à Grenoble au sein du département des Technologies des Nano Matériaux. Pour postuler, merci d'envoyer CV + LM à : vincent.faucheux@cea.fr

Voir toutes nos offres