Direction scientifique
Transfert de connaissances vers l'industrie

Programme de stages

Electronique - Electricité >> Hyperfréquences
3 proposition(s).

Évaluation et amélioration d’un moteur de recherche sémantique

DIASI/LVIC

Electronique - Electricité - Hyperfréquences

Saclay

Région parisienne (91)

4 à 6 mois

Ingénieur/Master

3358709

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : gael.de-chalendar@cea.fr

Dans le cadre du projet ANR Asfalda, le laboratoire LVIC du CEA LIST a étendu son moteur de recherche crosslingue AMOSE pour lui donner des capacités d'indexation et de recherche exploitant des informations sémantiques issues d'outils de Semantic Role Labeling. L'objectif premier du stage sera d'évaluer l'impact de l'intégration de la sémantique sur les résultats de recherche. Le second objectif sera d'améliorer le moteur de recherche au vu des résultats d'évaluation. AMOSE est un moteur de recherche crosslingue. Il repose sur l'analyseur linguistique libre Lima [1] qui reconnaît les termes nominaux complexes (Multi Word Expressions ou MWE en anglais). Ces termes complexes repérés dans les documents et les requêtes sont utilisés pour grouper les documents résultats en classes d'équivalence en fonction des termes de la requête qu'ils contiennent. LIMA a récemment été enrichi d'un module effectuant de l'annotation en rôles sémantiques (Semantic Role Labeling) et AMOSE a été modifié pour indexer et utiliser dans la recherche les classes repérées et leurs rôles. Le travail du stagiaire consistera à évaluer la nouvelle version d'AMOSE sur les campagnes d'évaluation classiques (CLEF, TREC) dont le laboratoire possède les données et à rechercher quelles campagnes plus ciblées sur la recherche sémantique pourraient exister et mettre en œuvre AMOSE sur leurs données. Si une telle campagne a lieu durant le stage, le laboratoire y participera. Ces évaluations fourniront des informations permettant de mettre à jour des pistes d'amélioration. Le stagiaire les documentera et en mettra certaines en œuvre. [1] https://github.com/aymara/lima/wiki

Évaluation d'analyseur linguistiques du Chinois

DIASI/LVIC

Electronique - Electricité - Hyperfréquences

Saclay

Région parisienne (91)

4 à 6 mois

Ingénieur/Master

3358707

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : gael.de-chalendar@cea.fr

Le laboratoire LVIC a développé un analyseur linguistique multilingue nommé LIMA (LIST Multilingual Analyzer) [1,2,3]. Son support de la langue chinoise n'a pas été mis à jour depuis de longues années. Depuis, de nouveaux analyseurs ont été développés et ont atteint des niveaux de performance bien plus élevés. Nous désirons évaluer un certains nombre de ces outils, aussi bien du point de vue de leur qualités intrinsèques que de leurs possibilités d'intégration avec LIMA. Le travail du stagiaire consistera à mettre en œuvre ces outils, les évaluer à différents niveaux (vitesse, qualité de segmentation, désambiguïsation morphosyntaxique, analyse syntaxique, entités nommées, etc.) à l'aide de corpus de référence et enfin à expérimenter leur intégration. LIMA est développé en C++. Certains outils le sont aussi et l'intégration peut alors se faire en adaptant les APIs. D'autres sont en Java ou en Python. Il faudra alors choisir entre une intégration de bas niveau (JNI…) ou en tant que module externe. Les critères de choix sont là la complexité de la mise en œuvre vs. les performances. [1] R. Besanc ¸on, G. de Chalendar, O. Ferret, F. Gara, M. Laib, O. Mesnard, and N. Semmar. 2010. Lima: A multilingual framework for linguistic analysis and linguistic resources development and evaluation. In Proceedings of LREC, Malta. [2] https://github.com/aymara/lima/wiki [3] G. de Chalendar. 2014. The LIMA Multilingual Analyzer Made Free : FLOSS Resources Adaptation and Correction. In Proceedings of the Ninth International Conference on Language Resources and Evaluation (LREC-2014), Reykjavik, Iceland, May 26-31, 2014., pages 2932–2937.

Wireless transmission of Tb/s data at millimeter wave frequencies for particule detectors at CERN Future Circular Colliders

DACLE/SCCI/LAIR

Electronique - Electricité - Hyperfréquences

Grenoble

Région Rhône-Alpes (38)

6 mois

Ingénieur/Master

3355898

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : cedric.dehos@cea.fr

De nombreuses expériences de physique fondamentale sont aujourd'hui limitées par la complexité de mise en œuvre de l'exportation de la grande quantité de données issues des capteurs physiques. On peut citer les expériences du grand collisionneur de particule du CERN à Genève. Celles-ci sont limitées par la quantité de données (jusqu'à 100 Tb/s) issues des dizaines de milliers de capteurs. Cette connexion, actuellement câblée, génère une masse et un encombrement gênant la mise en place des capteurs, d'où la nécessité de réduire cette partie par une exportation radiale sans fil des données de couche en couche jusqu'à l'extérieur de l'instrument. Les transmissions sans fil utilisant les bandes de fréquences millimétriques (30-300 GHz), avec des très petites antennes (en relation avec la longueur d'onde), sont une alternative intéressante pour l'export de ces données capteurs, car ces gammes de fréquence offrent de très larges bandes passantes. L'objectif de ce stage est d'abord de réfléchir au dimensionnement (forme d'onde, canal de propagation, bilan de liaison, traitement du signal, etc) d'un système de transmission à ces fréquences et pour cette application en milieu très contraint, et ensuite de proposer des architectures d'émission réception tirant partie des technologies CMOS/BICMOS avancées. Ce stage s'effectuera au CEA Grenoble en collaboration avec CEA Saclay, le CERN de Genève et Télecom Paristech. Si le temps le permet une phase d'expérimentation pourra avoir lieu au CERN, en utilisant les prototypes de transceiver à 60GHz du CEA.

Voir toutes nos offres