Direction scientifique
Transfert de connaissances vers l'industrie

Les Post-Docs par thème

Sciences pour l'ingénieur >> Instrumentation
3 proposition(s).

Imagerie 3D par rétrodiffusé et fluorescence RX pour des applications en fabrication additive

Département Imagerie Simulation pour le Contrôle (LIST)

Laboratoire Instrumentation et Capteurs

Doctorat en sciences apliquées / physique

01-01-2018

PsD-DRT-18-0018

Marius.Costin@cea.fr

Dispositif d'analyse in situ par LIBS de milieux hostiles hautes températures

Département des Technologies Solaires (LITEN)

Laboratoire Matériaux et Procédés Silicium

Mesures physiques, génie des procédés, matériaux

01-01-2018

PsD-DRT-17-0084

malek.benmansour@cea.fr

Le projet de recherche proposé vise à mettre au point un dispositif d'analyse in situ par la technique LIBS de milieux liquides en conditions extrêmes comme les matériaux à haute température de fusion ou les métaux liquides hautement volatils utilisés pour le développements de la production d'énergies décarbonnées. Le projet met en ?uvre deux équipes du CEA spécialisées dans l'instrumentation LIBS, le développement analytique et les milieux à haute température. A haute température, les métaux fondus présentent une forte réactivité en surface conduisant à des processus d'oxydation, nitruration... L'analyse non intrusive de cette surface par LIBS conduit à des résultats non représentatifs de la composition du métal fondu. Dans ce projet, un nouveau concept d'analyse intrusive en volume, basé sur un brassage mécanique couplé au dispositif d'analyse par LIBS est préconisé. Ce concept, protégé par un brevet CEA, permet le renouvellement de la surface du métal en fusion en maintenant une meilleure stabilité de la surface à analyser. Le projet aura pour objectif de mettre au point un démonstrateur dédié à l'analyse de tels milieux par LIBS, qui sera validé pour l'analyse d'impuretés dans le silicium liquide (T > 1450 °C) pendant les procédés de purification et de cristallisation pour les applications solaires photovoltaïques. A l'issue du projet, le système pourra être adapté puis testé au sein des équipes de la DEN pour l'analyse in situ de la pureté du sodium liquide, fluide caloporteur des réacteurs nucléaires de génération 4.

Réalisation par laser femtoseconde de récepteurs acoustiques à réseaux de Bragg pour la Surveillance Santé des Structures par tomographie acoustique passive

DM2I (LIST)

Laboratoire Capteurs et Architectures Electroniques

Doctorat en physique, instrumentatin, aocustique, optique

01-01-2018

PsD-DRT-17-0126

guillaume.laffont@cea.fr

Le sujet de post-doctorat proposé s'inscrit dans le cadre d'un projet transversal initié par le CEA et qui consiste à développer un prototype de système de surveillance en continu d'une structure métallique (une conduite par exemple) par chapelets de récepteurs acoustiques à réseaux de Bragg fibrés et par imagerie passive (ou tomographie passive). Il vise à démontrer la pertinence du concept de SHM (Structural Health Monitoring) pour le nucléaire à l'aide de capteurs opérant en continu et en environnement extrême. Ce projet s'appuie sur deux développements récents : les réseaux de Bragg de nouvelle génération développés pour environnement sévère et les algorithmes d'imagerie de défauts à partir de l'analyse du bruit ambiant. Une démonstration de principe de la mesure passive d'ondes élastiques par réseaux de Bragg a été effectuée au CEA en 2015, ce qui constitue une première mondiale, brevetée. Le projet vise plus particulièrement à réaliser un démonstrateur et à équiper une canalisation sur boucle d'essai. Il fournira des données d'entrée relatives à la capacité d'un fluide en mouvement à générer des ondes élastiques analysables en tomographie passive.

Voir toutes nos offres