Direction scientifique
Transfert de connaissances vers l'industrie

Les Post-Docs par thème

Défis technologiques >> Systèmes cyberphysiques - capteurs et actionneurs
3 proposition(s).

Voir toutes nos offres

Conception d'architectures innovantes de lecture de microphone "time-domain" à base d'oscillateurs verrouillés par injection

Département Composants Silicium (LETI)

Laboratoire Gestion de l'Energie, Capteurs et Actionneurs

Ingénieur électronique + Thèse en conception circuit intégré analog-mixte

01-01-2020

PsD-DRT-20-0023

franck.badets@cea.fr

Systèmes cyberphysiques - capteurs et actionneurs (.pdf)

La détection et la reconnaissance d'événements sonores font l'objet d'une grande activité de recherche liée au développement des applications de reconnaissance vocale. Ces applications demandent la réalisation de microphones ayant une grande dynamique (> 100 dBSpl) et un faible bruit (< 25 dBSpl). Les architectures à l'état de l'art basées sur un préampli et un convertisseur sigma delta permettent d'obtenir les performances voulues mais pour des consommations de l'ordre du mW qui ne sont pas compatibles avec les applications portables. Le CEA-LETI travaille sur un transducteur MEMS innovant répondant aux exigences de linéarité, de dynamique et de bruit de plancher. Afin d'accompagner ce développement, le CEA-LETI est à la recherche d'un post doc dont la mission sera l'étude d'architectures innovantes de lecture de microphone et ultra faible consommation à base d'oscillateurs verrouillés par injection. Le travail de post doc se répartira entre un travail d'architecture et d'évaluation de la solution et un travail de conception et de mesure du circuit réalisé.

Télécharger l'offre (.zip)

Accéléromètre nano-optomécanique sur silicium pour applications hautes performances

Département Composants Silicium (LETI)

Laboratoire Composants Micro-Capteurs

Doctorat en physique générale ou appliquée, optique, nanotechnologies, micro-systèmes, semi-conducteurs

01-06-2020

PsD-DRT-20-0035

sebastien.hentz@cea.fr

Systèmes cyberphysiques - capteurs et actionneurs (.pdf)

Les capteurs inertiels (accéléromètres et gyromètres) sont au c?ur d'un grand nombre d'applications grand public ?et bas coût- comme les smartphones et les tablettes, mais aussi d'applications à plus haute valeur ajoutée et de plus hautes performances comme la navigation pour les véhicules autonomes, l'aéronautique ou le spatial. Les microsystèmes en silicium (MEMS) sont aujourd'hui une technologie très mature et plusieurs millions en sont vendus chaque année. Ils sont cependant aujourd'hui incapables de répondre à des applications hautes performances. Le LETI est un des pionniers dans le développement de capteurs à transduction optomécanique « on-chip » : il s'agit de guider la lumière dans le silicium de manière similaire aux techniques photoniques, et de faire interagir cette lumière avec un objet en déplacement comme un résonateur mécanique ou une masse sismique. Ce déplacement module l'intensité de la lumière que l'on mesure, ce qui permet de déduire l'accélération de l'objet. Cette technologie a été développée dans les années 2000 en recherche fondamentale, et a notamment permis de réaliser les détecteurs d'ondes gravitationnelles. Le LETI développe cette technologie sur puce à l'échelle nanométrique, avec des sensibilités de déplacement plusieurs ordres de grandeur meilleures que les transductions électriques. De premiers accéléromètres optomécaniques ont été conçus et fabriqués dans les salles blanches quasi-industrielles du LETI pour de tout premiers tests de caractérisation. Il s'agit ici de prendre en main ces dispositifs, de confirmer les premiers résultats optiques, et surtout d'évaluer leurs performances sous accélération : un banc de test est à réaliser pour ce faire. Il faudra ensuite faire un retour sur la modélisation et le design à partir des mesures afin d'assurer la compréhension de tous les phénomènes. Enfin, le post-doctorant devra proposer de nouveaux designs visant les hautes performances attendues.

Télécharger l'offre (.zip)

Conception de mémoire magnétique asynchrone non-volatile

Département Architectures Conception et Logiciels Embarqués (LIST-LETI)

Laboratoire Intégration Silicium des Architectures Numériques

Thèse en micro-électronique

01-10-2020

PsD-DRT-20-0069

jean-frederic.christmann@cea.fr

Systèmes cyberphysiques - capteurs et actionneurs (.pdf)

Dans le contexte applicatif de l'internet des objets (IoT) et des systèmes CyberPhysiques, (CPS), les systèmes « Normally off » sont principalement dans un état de veille et attendent des événements déclencheurs tels que des réveils sur compte à rebours, des dépassements de seuil, des réveils électromagnétiques ou encore des variations dans leurs environnements énergétiques pour se mettre en marche. Afin de réduire leur consommation ou par manque d'énergie, le système coupe l'alimentation de la plupart de ses composants durant cette veille. Afin de conserver les informations présentes en mémoire, nous proposons de développer une mémoire non-volatile embarquée. Les technologies de stockage magnétiques sont prometteuses afin d'atteindre tant une faible consommation qu'une rapidité d'accès aux données. De plus, à cause du comportement transitoire de ces systèmes qui passent souvent de la veille à la marche et vice versa, la logique asynchrone est naturellement envisagée pour implémenter la logique numérique. Ce sujet vise ainsi la conception d'une mémoire SRAM magnétique asynchrone dans un procédé de fabrication 28nm. Le composant mémoire devrait être développé jusqu'au dessin des masques, afin d'être caractérisé en consommation et temps d'accès, et de pouvoir être intégré efficacement avec un processeur asynchrone. Repousser les limites de l'état de l'art en proposer un tel composant permettra d'envisager des avancées considérables dans le monde des systèmes autonomes.

Télécharger l'offre (.zip)

Voir toutes nos offres